Le chemin - Chapitre VII

Nous avons parlé d'énergie dans le chapitre précédent. Cette énergie est partout, ici en bas, comme tout là-haut. Il est reconnu par l'humain, et d'aussi longtemps que nous nous souvenions dans l'humanité, que les âmes proviennent de là-haut. Les âmes sont des énergies, et pour toutes les flammes jumelles qui auront eu l'inspiration de lire ces textes, je me dois d'aborder le sujet. L'âme est un axe majeur de compréhension du lien de flamme jumelle. Elle est à la fois simple et complexe, Source de joie ou de tristesse, claire et nébuleuse. Vous qui êtes dans un lien de flamme jumelle avez en cet instant vos connaissances acquises, et vous croyez savoir, peut-être, de quoi il en retourne. Vous êtes l'âme Yin, il est l'âme Yang. À moins que vous ne soyez l'âme Yang, et l'autre l'âme Yin. Je commencerais donc par poser ceci :


Toutes vos connaissances, vos certitudes, d'où viennent-elles ?


Nous apprenons sur le chemin de la connaissance, car c'est bien la fonction de l'étude. Il y a cette phrase :

"Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux."

Tout part ici de l'étude de soi, se connaître pour se corriger, pour polir le diamant et le rendre brillant. C'est ici que je vous dis que ce travail est nécessaire, et qu'il ne peut être fait que par vous-mêmes. L'Univers et les Dieux… Là est le savoir, nulle part ailleurs. Tout ce que nous connaissons sur les âmes nous vient pour partie de là-haut. Médiums et canaux ont rapporté ici des informations qui se sont ancrées dans la matière terrestre. Dans la pierre, sur les peaux de bêtes, dans les livres, et à présent sur internet. Bien des choses ont été dites, et je ne compte plus le nombre de personnes qui prétendent parler à la Source, donc à Dieu. Dans le domaine des âmes, il y a ceux qui lisent et qui savent. Il y a ceux qui rêvent et qui sachent. Entre les deux, des milliards de discernements dont la plupart ont été abimés par des décennies de soumission intellectuelle aux dogmes et aux conditionnements…

Une flamme jumelle est une âme scindée en deux !


Il y a ceux qui disent cela tout simplement impossible, parce qu’eux savent pour déjà avoir essayé, de leurs mains, de scinder une âme en deux. Ils n'y sont jamais arrivés, et donc c'est impossible. Je plaisante, bien entendu. Une âme ne se touche pas, ne se manipule pas. Il y a également ceux qui l'affirment, parce qu'ils ont probablement pu le faire eux-mêmes, avec leurs dix doigts. Je plaisante toujours autant, bien entendu. Une âme ne se touche pas, ne se manipule pas.


Y a-t-il quelque chose à démontrer ici ? Oui, mais certainement pas le fait qu'une âme de flamme jumelle est une âme scindée en deux. Je pense personnellement que cette affirmation a le juste intérêt d'amuser le mental de ceux qui y croient au point de baser toute leur construction sur cette affirmation. Est-ce que je renie ce fait supposé ? Non. Je pense que c'est un fait supposé qui jusqu'ici se vérifie. J'ai déployé ma pensée et mes recherches sur le sujet dans le livre Chrysalide Code FJ. Je ne vais donc pas le faire ici. Ici, je veux seulement aborder cette partie de nous, qui est la conscience spirituelle, notre âme.


Qui cherche à découvrir la magie de l'âme se présente face à la connaissance, et à tout ce qu'elle suppose… Comprendre que tout est relié est la clé pour tout chercheur de vérité. J'ajoute que la seule vérité qui soit, commence toujours par soi.


Nous vivons dans un monde double, à la fois visible et invisible. Ce monde est de multiples parties, toujours doubles. Il est matière et non-matière. Palpable et impalpable. Magnétique et électrique. Féminin et masculin. Même si le but de cet article n'est pas de comprendre les fondations de l'Univers, il nous amène toutefois à nous interroger sur la raison de la création des âmes dans ce processus de création immensément vaste que représente le "TOUT". En quelques mots, qu'est-ce que le TOUT ? Le tout est INCONNAISSABLE, et de ce fait INDÉFINISSABLE. Il est constitué de toute chose, toute manifestation, toute idée, toute matière, tout savoir existant en ce monde et en l'Univers. Tout est à la fois le créateur et le créé.


Le tout est issu de lui-même, et rien qui ne soit présent en vous et en dehors de vous, visible ou invisible, connu ou inconnu de vous, ne peut être prétendu non issu du TOUT. Certains l'appelleront Dieu, d'autres la Source, d'autres Brahman, d'autres encore Allah… Si tout est issu du TOUT, et que TOUT s'est créé lui-même, comment l'a-t-il fait ? Il n'a pu le faire que par la pensée que nous appellerons le MENTAL DIVIN, puisqu’au commencement il n'y avait rien de matériellement créé. On peut donc considérer que TOUT a tout créé à partir de lui-même, et c'est ce qui est dit dans un texte connu sous le nom de Prologue de l'évangile [Jean par Augustin Crampon (rédaction: 1864; édition: 1894)]

"Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu."

Entendons ici que le verbe est l'expression de la connaissance, et donc la création par la connaissance, mentale. Dieu créa la matière par l'énergie de sa pensée, en exprimant la connaissance qu'il avait de lui-même, et que l'on peut définir par LA VIE. Selon des principes liés à l'Univers, le TOUT est infini. Nous comprenons qu'il s'est ainsi créé, sans limites dans l'espace et dans le temps, pour croitre, et faire croitre la vie. C'est ainsi que les âmes peuvent être vues, comme Source de l'énergie vitale, issue du TOUT, pour propager et insuffler la vie.


Je voudrais ajouter ceci : si LE TOUT est tout, tout n'est pas LE TOUT. De la même manière, faisons la distinction entre l'énergie vitale du TOUT, et l'énergie vitale de l'âme, car si LE TOUT est toutes les âmes issues de lui-même, l'âme n'est pas le TOUT, mais une partie du TOUT.


Nous en arrivons à la notion de vie. Une enseignante me posa un jour la question :

Si vous demandiez à un médecin ce qui vous fait vivre, il répondrait probablement : "votre coeur qui bat". Puis elle ajouta :

"Oui, mais alors, qu'est-ce qui fait battre le coeur ?…"

Il y a parmi vous des mamans, et ce qui va suivre peut-être vous parlera.


Lorsque vous avez porté en vous votre (ou vos) enfants, vous avez immanquablement vécu le moment des premiers mouvements dans le ventre. Avant cet instant, point de mouvement, après ce premier mouvement, la vie… Qu'est-ce qui peut bien avoir permis ce mouvement, si ce n'est l'énergie de vie, et donc l'entrée de l'âme dans le siège de sa conscience corporelle ? Cela s'est produit entre le 4e et le 5e mois, et cela est vrai pour tout le vivant de cette planète. Sans âme, point de vie, sans vie, point de création dans la matière, et sans création dans la matière, point de corps…

Si je pouvais donner une seule définition de l'âme, ce serait celle-ci :

L'âme est l'énergie de vie.


L'âme est l'énergie de vie Yin sans laquelle l'énergie de vie Yang ne peut être manifestée. Autrement dit, sans âme, point de vie. Dire qu'un humain est sans âme est donc une chose à laquelle je ne peux pas adhérer. Celles et ceux que l'on définit sans âme démontrent donc qu'une âme n'est pas forcément bonne et belle. Parce qu'une âme, comme un mental humain, a besoin d'évoluer, et elle le fait au travers de ses incarnations.


Revenons-en à notre flamme jumelle et à son composé fait de deux moitiés d'âmes. Une Yin, une Yang. Cette réalité énergétique est le fruit de millénaires durant lesquels se sont incarnées ces deux âmes. Issues du même endroit de l'Univers, et tout aussi vieilles l'une que l'autre, les deux peuvent s'agglomérer, mais… Mais leur énergie est différente, et pour que l'agglomération puisse se faire, on peut imaginer qu'il leur faille vibrer de la pureté de leur vibration originelle. Il ne suffira pas de le décréter intellectuellement, il faudra le manifester, et il faudra bien que l'âme s'incarne pleinement dans le corps. Il faudra donc peut-être se poser la question suivante :


Qu'est-ce que la vie ?


Parce que la relation de flamme jumelle pousse à la vie, et pour qu'elle soit bien vue et reconnue, elle montre tout d'abord les peurs, la souffrance et le manque, le froid du noir de la nuit… Sans obscurité, la lumière n'aurait plus aucun sens. Alors le mental se dit "oui, je veux la lumière !". La nuit regarde le soleil et le désire, mais ces deux amants-là ne peuvent jamais cesser de danser. Si le soleil vient éclairer la nuit, elle disparaît. La nuit ne peut assombrir le soleil, elle ne peut exister et se révéler que s'il se cache. Aussi, dans le symbole YinYang, pour ceux qui ne le sauraient pas, ou qui auraient été enseignés par de mauvaises voies, le noir représente le Yin, et le blanc représente le Yang. L'analogie du jour et de la nuit démontre que le mouvement est associé à YinYang, et que la disparition de l'un permet de révéler l'autre. Pourtant les deux ne font qu'un, puisque le soleil est dans la nuit du Cosmos. Ce mouvement des deux fait la vie. Vous n'êtes pas une moitié de l'autre, mais la part individualisée d'une énergie que l'on appelle flamme jumelle. Vous n'avez pas à devenir l'autre, mais à nourrir en vous cette part de vous qui a été oubliée depuis fort fort lointain, et fort fort longtemps. Ainsi le runner restera Yin, mais générateur de sa propre énergie Yang. De la même façon, le chaser restera Yang, mais générateur de sa propre énergie Yin. L'autre est un maître, tout à la fois dans ses ombres et dans sa lumière. Nos deux âmes portent à la fois l'énergie de leur histoire, et de notre histoire à tous, actuelle. Cette vie-là plutôt qu'une autre est importante. Ce que nous faisons ici dans cette vie a de l'importance, et l'auteur que je suis, dans toute son humilité veut écrire ceci :

Tout est relié, à commencer par nos âmes. Ce qu'il se passe dans les dimensions hors matière est subtil, et agit sur la matière. Toutes les âmes oeuvrent actuellement dans un jeu qui n'est pas forcément celui auquel nous pensons. La matière informe le subtil, autrement dit le mental qui s'apaise envoie une information positive et utile à l'âme. Penser que l'âme est en paix alors que l'incarné est mal et malheureux est une erreur, selon moi. Nombre d'âmes humaines sont perdues actuellement, parce que nombre d'humains ne sont pas incarnés. Leur âme n'apprend pas, car les esprits n'apprennent pas. J'ai conscience que ce que j'écris ici peut être mal reçu. Je travaille pourtant chaque jour avec des flammes jumelles, pour apporter des informations qui puissent être utiles. Je constate que ce lien est souffrant, pour le vivre moi-même, mais aussi pour le voir vécu dans la souffrance. Je constate que l'humanité souffre, par choix, ou par ignorance. Parce que l'âme ne refusera jamais de comprendre, elle pourrait faire tout changer en un claquement de doigts. Malheureusement, le mental humain n'est pas le mental de l'âme. Il est sa part éthérée, Yang, doté d'un ego qui lui, fait barrage sans cesse à la compréhension de l'âme. Le mental humain aime la dualité, comme cette idée qui fait qu'une âme est scindée en deux parts d'elle-même.

Idée séparatiste par excellence qui fait de l'image une vérité qui se transforme en réalité. Cette réalité-là conduit à la séparation en soi, à la dualité, à la fracture de l'intériorité et de l'extériorité. Il n'y a pas d'autre porte de sortie que d'avancer sur le chemin, en conscience totale de ce que nous faisons. Le discernement est un diamant qu'il nous faut polir, et lui seul peut couper la vitre opaque qui nous empêche de voir. Il faut pour cela apprendre à se connaître, et ne jamais oublier la notion de pardon. Si je pouvais donner une définition du pardon, ce serait celle-ci :

Le pardon est ce que l'on donne à quelqu'un qui a fermement pris la décision de, non pas changer, mais de ne plus reproduire les erreurs qui conduisent au mal de soi-même, ou des autres.

Mais le pardon est bien d'autres choses encore, et qui suis-je pour prétendre en donner une définition autre que celle que m'autorise mon mental ?


"…de ne plus produire les erreurs qui conduisent au mal de soi-même…" Donc si le pardon donné engendre le mal être pour soi-même, c'est la douche froide et le coup de chaud assuré.


Je ne sais quel est votre âge, mais je suis certain d'une chose : si vous êtes flamme jumelle, vos pensées, votre coeur et votre réalité le démontrent. Ce que vous avez été toute votre vie est la Source de ce que vous êtes aujourd'hui. Remonter à la nuit des âges pour décréter que notre âme est la jumelle de celle de l'autre n'est pas foncièrement une mauvaise chose. Pourtant entre le point de création des âmes et aujourd'hui, il y a vos vies, qui ont karmiquement laissé des traces dans la plus importante de toutes : celle-ci. Cette vie est la plus importante ! C'est elle qu'il nous faut impérieusement comprendre, pour que nos fonctionnements bancals soient dissouts par la compréhension de soi-même. Comment mes émotions me pilotent ? Comment mon mental me bloque ? Comment mon corps réagit à tout cela ? Là est la nouvelle Source de vie qui nous conduit les uns et les autres à cheminer vers le futur. Tant de choses à apprendre, tant de choses à comprendre, que le mieux est finalement, de ne rien lâcher, jamais.

À Suivre…

69 vues

*Le magnétisme, comme l'énergétique sont soumis à des prérequis sans lesquels l'efficacité est amoindrie. Ils ne dispensent pas, en outre, d'un suivi médical régulier.

  • Facebook - Black Circle

Retrouvons-nous sur Facebook