Flammes jumelles - Les faux jumeaux Part. 1

Vous le savez, vous êtes flamme jumelle. Il n'y a plus aucun doute, et rien ni personne n'a désormais le pouvoir de vous en dissuader. Cela est bien, car en tant que professionnel spécialisé dans l'accompagnement des flammes jumelles, je peux vous affirmer que la règle numéro 1 est de savoir, donc d'être inébranlable, inaliénable, incorruptible sur son chemin de flamme jumelle. Pourtant, que vous soyez flamme jumelle est un fait. Que "l'autre" soit votre jumeau ou votre jumelle est une forme pensée mentale qui doit absolument être associée à une réalité terrestre, yang, et à une réalité cosmique, yin. Et là…


Cet article, et la vidéo qui lui est associée, est une haute marche. Je m'apprête à écrire et à dire quelque chose qui est tout sauf une accumulation d'élucubrations new âge. Je me base sur des faits, des exemples, des témoignages de FJ, sur les nombreux rendez-vous que j'ai eu le plaisir de réaliser avec certain(es) d'entre-vous.


Certaines choses me semblent importantes à écrire, et je le fais en ma qualité de coach en m'appuyant sur les nombreux suivis réalisés ces derniers mois. Nombre d'entre-vous sont incontestablement de nature flamme jumelle. Cela suppose quoi ? Cela suppose que vous êtes UN individu qui karmiquement a programmé une rencontre dans cette vie plutôt que dans une autre. Vous venez à moi avec votre histoire, à la recherche, le plus souvent, d'un moyen de créer cette connexion durable avec l'autre part de vous-mêmes. Jusque là, rien ne peut être contesté dans ce que je vous écris. Ah… mais si, bien sûr. Le simple fait de m'appeler avec pour seule et unique énergie que celle de l'espérance de la reconnexion (ou du retour de l'autre) est ce que j'appelle un BUG dans la matrice, dans VOTRE matrice personnelle. Cette matrice est ce qui vous relie à votre âme, à votre famille d'âme, à la Source et à l'humanité. Cette matrice est conditionnée par la matrice universelle sur le plan du Yin, mais elle est aussi bien plus fortement conditionnée par la matrice humaine… plus dense, bien plus dense.


Il faut être sûr de soi quand on décide de marcher sur le chemin de la flamme jumelle. Le courage est de mise, la volonté plutôt. D'autres éléments sont importants, comme l'humilité qui conduit à l'humanité. Alors je vous offre cette question : est-ce humble de se proclamer flamme jumelle ? Cela peut être une vérité pour vous, mais est-ce une vérité pour l'autre ? Le voile d'Isis dont vous avez peut-être entendu parler est précisément là, sous vos yeux, voilant la vérité absolue. Vous êtes certain(e) que l'autre est votre jumeau/jumelle… Oui, mais êtes-vous bien certain(e) ?


Vous l'aimez, et qui que je sois, je n'ai ni le pouvoir, ni l'envie de vous détourner de cette vérité qui vous concerne. Vous l'aimez au point de tout perdre. J'ai pour vous une autre question : n'avez-vous jamais aimé une autre personne au point de vivre, ou plutôt de survivre à un deuil amoureux long et pénible ? N'avez-vous aimé que votre jumeau/jumelle dans votre vie ? Il y a peut être parmi vous des personnes qui n'ont jamais eu à "subir" une rupture, mais j'ai dans l'idée que nous sommes loin d'une écrasante majorité. Pourquoi ce paragraphe ? Pour la conscience.


Par le passé, vos expériences amoureuses foireuses ont été souffrantes. Sur une échelle de 1 à 10, aujourd'hui vous diriez plutôt 5, mais à l'époque, je vous aurais posé la question, vous auriez répondu 10, voire même 12… Projetez-vous dans la mémoire du passé, et soyez honnête avec vous-mêmes… Qu'est ce qui peut donc avoir fait changer les choses entre ce temps là et aujourd'hui ? Prenons l'exemple de votre rupture avec Babacar (ou Grenadine c'est selon…). Il y a 20 ans il ou elle vous a quitté, pour un, ou pour une autre. Vous étiez au 36ème en dessous de tout. Blessure d'abandon ou de rejet, humiliation, injustice, tout y est passé. Vous avez entendu la phrase que tous les grands philosophes manient avec tact : "Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(es) !". Bref, à cette époque, Babacar ou Grenadine était tout pour vous, et vous avez mourut pendant des semaines, avant de rencontrer Pierre Nicodème ou Paulette Nicorette, qui ont comblé le manque affectif brutal et incompris à l'époque. Dès leur arrivée, vous vous êtes remis(e) à aimer, de la même façon qu'auparavant, avec vos blessures mises sous le tapis, et vous avez réussi à être heureux(se), au moins un temps (ce qui est, admettons-le, déjà bien). Aujourd'hui, vous vivez une histoire d'amour, interminable, ou plutôt terminée (peut-être qu'en apparence). Impossible de passer à autre chose. Aucune possibilité qu'un Babacar puisse venir remplir le vide, parce que vous êtes flamme jumelle… Vous êtes flamme jumelle et Pierre, Paul, Jacques, Sophie, Martine, ou Dora sont vos jumeaux. Vous le savez, c'est lui, c'est elle, et depuis des mois, plus rien ne bouge. Votre vie est une photocopie de l'image originelle qui a été gravée dans votre esprit, vous êtes flamme jumelle et cette union voulue par la Source (pour ne pas dire Dieu) doit se faire, même si l'autre est dans le déni et la défiance, et vous dans la souffrance…


Je vous propose à présent de prendre le temps de respirer en regardant cette courte vidéo de chats. À très vite...

Bien, continuons. Je vous ai dit au début de l'article qu'il fallait savoir qui était le, ou la jumelle.

Qui peut savoir mieux que vous ?

Le chemin

Combien de fois ai-je lu : "Je suis sur le chemin de flamme jumelle !". Je pourrais ajouter que j'ai lu bien d'autres choses, du style : "J'en suis à l'étape de la fusion", "Je suis la réincarnation de Marie Madeleine, et mon jumeau de Jésus Christ". Non, je ne plaisante pas, je suis on ne peut plus sérieux. Donc, ce chemin, quel est-il ?


Pouvons-nous nous accorder sur le fait que ce chemin est celui de l'intégration spirituelle ? Je pense personnellement que la conscience spirituelle, bien loin de la seule adhésion à un courant religieux, est précisément la conscience que la situation de l'humanité appelle à développer. Nos âmes n'ont jamais été aussi pressantes, preuve en est le mal être dont nous sommes nombreux à avoir goûté durant ces dix dernières années. Alors il nous est dit (et je vous le dis aussi sans rien avoir inventé), que nous rencontrons notre jumeau(elle) de flamme jumelle lorsque nous sommes prêts. Cela suppose donc que nous sommes tous "prêts" pour rencontrer notre complément d'âme. Je ne sais pas vous, mais personnellement, lorsque j'ai pris connaissance de la réalité de flamme jumelle, et bien je vous l'avoue, je n'étais pas prêt. Je le redis, en gros cette fois-ci : JE N'ÉTAIS PAS PRÊT. Pourtant, j'ai vécu plusieurs rencontres qui ont changé ma vie.

À ce jour, je n'ai plus aucun doute sur le fait que les rencontres d'une vie ne sont jamais anodines. Chacune joue un rôle majeur dans notre vie, dans notre développement personnel, dans le développement de nos compréhension, mais aussi de notre sagesse. La spiritualité est la porte d'accès à la sagesse, le plateau d'équilibre de la conscience intellectuelle. Alors iil faut bien la développer cette conscience spirituelle, et il faut le vivre pour comprendre qu'il ne suffit pas de brûler de l'encens, de mettre un bouddha dans son salon et une lampe de sel pour habiter sa spiritualité. La sagesse n'est pas un don du ciel, du moins je le crois, et une relation de flamme jumelle ne peut se déployer correctement sans un socle minimum de sagesse. On nous a dit : "Nous rencontrons l'autre lorsque nous sommes prêts !". Dans le livre "Flammes jumelles, de la gémellité à l'unicité" il est écrit :

"L’âme n’apparaît qu’à ceux qui sont prêts à la voir, et reste fuyante aux regards de ceux qui croient tout savoir."

Alors je vous pose la question : est-ce que accepter l'existence de son âme suffit à dire que nous l'incarnons ? Je pense que cette notion d'être prêt ou prête vient quand même chatouiller l'idée qu'à défaut d'incarner notre âme, l'âme de flamme jumelle restera invisible tant que la notre restera fuyante à nos propres yeux… Ceci ne veut pas dire que toutes les personnes qui croiseront notre route n'ont rien à faire dans notre chemin spirituel. Non, bien au contraire. S'éveiller à Soi signifie bien plus que le mentaliser consciemment. N'oubliez jamais que vous êtes dotés de 4 consciences, et si l'un d'entre elles est la conscience spirituelle (conscience de l'âme), cela sous entend que la conscience intellectuelle n'est pas la seule à la rechercher. Cela signifie aussi que les deux autres, la corporelle et l'émotionnelle doivent également intégrer la conscience spirituelle. C'est ce qui est appelé l'UNICITÉ dans le livre précédemment cité.

*Le magnétisme, comme l'énergétique sont soumis à des prérequis sans lesquels l'efficacité est amoindrie. Ils ne dispensent pas, en outre, d'un suivi médical régulier.

  • Facebook - Black Circle

Retrouvons-nous sur Facebook