Flammes jumelles - Les chakras difficiles du runner

Bonjour à toutes et à tous. Je vous ai annoncé à plusieurs reprises la vidéo concernant les chakras du runner. Celle-ci ne verra pas le jour, ou du moins pas sous la forme initialement prévue. Néanmoins, je vous ai préparé ce texte, pour complété le premier. Vous y trouverez peut-être des informations intéressantes, soumises, comme d'habitude à votre total discernement.

Je vous en souhaite une belle lecture. Voici donc ce que que peux dire des chakras problématiques du runner.

Le chakra sacré

L'élément Eau


Le chakra sacré est le siège de l'individualisation. L'enfant ne s'identifie plus à la maman depuis de longs mois, et il découvre que l'individu qu'il représente peut interagir avec l'autre. Ces interactions avec l'autre peuvent être de différents ordres. On va apprendre à intégrer en soi les notions d'échange ou de partage, que ce soit pour des matières vitales (à consommer, ou des choses qui nous appartiennent comme des jouets). L'eau se mélange facilement à la terre, et l'identification du moi qui commence dans ce chakra va devoir s'ancrer dans le monde pour se réaliser. Il succède donc au chakra racine qui n'a pas manqué de se développer également chez le runner. L'élément eau est lié aux émotions. Les émotions sont la manifestation corporelle et inconsciente des réactions du soi à toute stimulation extérieure. Nous avons bien dit du Soi, c'est à dire de l'inconscient, de l'être intérieur. L'enfant runner va apprendre très tôt la réalité des émotions, au travers de son éducation. Le chakra sacré sera fort, ce qui ne signifie aucunement qu'il sera pleinement épanouis, ni qu'il aura rempli son chemin de la bonne façon. Je tiens à préciser qu'un chakra fort est un chakra très actif, qui peut produire beaucoup d'énergie, comme il peut en demander beaucoup. Entre produire et consommer, il y a une différence. Un chakra mal construit, ou victime de blocages restera tout sa vie consommateur d'énergie, ou du moins, tant qu'il ne sera pas purifié.


Le chakra sacré se développe de l'âge de 6 ans à l'âge de 12 ans pour les filles, et de l'âge de 7 ans à l'âge de 14 ans pour les garçons. Le développement de l'enfant va devoir répondre aux exigences liées à ce chakra :


- Surmonter les peurs liées à l'âge de l'enfant

  • La peur de la douleur

  • La peur de la sexualité

  • La peur d'être isolé

  • Avoir une identité sexuelle fermement établie

  • Être capable d'avoir du plaisir

  • Être capable de développer des rapports sincères avec les autres (Découverte des notions de mensonge conscient).


L'énergie concernée par ce chakra aide au développement de l'identité sexuelle et de l'acceptation de soi avec l'autre. La famille et les amis sont très importants pour l'enfant, et cela peut, dans le développement de la vie, devenir un problème si l'équilibre n'est pas trouvé. Nous retrouvons ici une particularité de certains runners qui ont accumulé de grands réseaux d'amis fictifs (réseaux sociaux ou professionnels) pour le seul besoin d'être reconnus. Il y aura dans ce chakra précis, le développement des habitudes de séduction par l'apparence. L'enfant découvrira comment séduire par l'apparence vestimentaire, en accordant une grande importance, durant l'adolescence, à l'apparence qu'il montre. Cela engendrera un déséquilibre potentiel, une fois devenu adulte, qui conduira à privilégier l'apparence plutôt que la vérité intérieure de l'autre. Le chakra racine est aussi porteur de la dynamique du toucher, mais du toucher dans le sens noble. Les caresses données à l'être aimé sont pures, sans brutalité, offertes dans le seul but de partage avec l'autre, et non données comme une récompense ou comme une monnaie d'échange. Un blocage dans ce domaine entrainera une difficulté à être touchée, ou une incapacité à toucher avec douceur. Le chakra sacré ouvre l'être à la créativité dans la communication. Le rire, la joie, l'expression artistique sont en gestation dans ce chakra, au moment de son développement. La communication n'est plus censée poser de problème du moment que le développement s'est déroulé sans blocage particulier. Si des blocages interviennent, alors la liste des désagréments de la vie est longue comme le bras. Je n'en citerai que quelques uns.


  • Refoulement du désir sexuel, ou inversement une obsession du besoin de désir sexuel. Cela pourra conduire plus tard à de la frigidité, de l'impuissance ou à des déviances diverses.

  • Difficultés à développer une capacité d'échange basée sur la confiance et sans aucune ambiguïté. À défaut d'être suffisamment claire sur ses besoins, la personne qui souffre d'un blocage de ce type dans le chakra sacré va développer une adaptation parfois compulsive qui fera place à des comportements incluant le mensonge, la tricherie, la manipulation. Tout ceci sera validé par la personne elle-même qui sera la première à croire en ses créations.

  • Difficultés à vivre une sexualité épanouissante. Excès d'appétence sexuelle, ou au contraire, peur de la sexualité, qui de ce fait n'est pas assumée. L'orgasme est problématique, parfois humiliant lorsque empêché ou trop rapide. Une sexualité violente, faite de geste brusque et bruyante, des orgasmes douloureux, problèmes menstruels, infections urinaires ou de prostate sont des signes de blocages importants dans ce chakra.

  • Difficulté à extérioriser son émotionnel. Toute forme d'émotion est gardée à l'intérieur. Cela évoluera jusqu'à l'extinction pure et simple de l'émotion chez le chaser, ou par l'application d'un faux self chez le runner qui donnera l'illusion d'un contrôle émotionnel fictif.

  • Compulsions diverses, à commencer par les émotions non gérées sur le plan sexuel. Par exemple, la présence d'une personne attirante sexuellement peut conduire soit à une compulsion de séduction immédiate, soit à un stress intérieur qui conduit à une grande nervosité. Ces compulsions sexuelles peuvent être compensées par des compulsions d'achat (achats non raisonnés, inutiles etc), ou par une consommation excessive de viande (qui booster le désir sexuel tout en en diminuant les facultés).

  • Difficulté à être dans le présent, et nous constatons là que les deux polarités sont touchées différemment : chez le chaser l'attention sera essentiellement portée sur le passé, et chez le runner elle sera essentiellement portée sur l'avenir. Ceci en raison du fait que le présent n'est jamais assez bien, ni suffisamment enrichissant ou sécurisant.

  • Besoin de se vanter, soit de ses prouesses sexuelles (chez les hommes), soit de sa maternité (chez les femmes). Ceci en raison du fait que l'on pense exister au travers de la vision des autres et de la reconnaissance de nos qualités. On peut également constater la fierté de posséder du matériel, d'incarner la réussite, sur tous les plans.

  • Besoin d'accumuler les conquêtes, pour se montrer que l'on est aimable, donc capabled'être aimer, sans que soient réglés pour autant les différents jeux du chakra sacré.


Ce chakra est soumis à épreuve très jeune, et c'est durant l'enfance que la majorité des blocages s'installent au niveau de l'identité sexuelle. Néanmoins, tous les chakras étant reliés les uns aux autres, le développement des autres va successivement mettre en résonance les blocages initiaux du sacré. Cela créera d'autres blocages liés à chaque fois à l'identité sexuelle.


L'absence de câlins de la part de la maman, et ce durant les trois premières années est une des origines principale de ces différents blocages. L'enfant, durant ce temps du développement du deuxième chakra, a besoin de la peau de la maman, de ses caresses, de sa chaleur. Une maman qui n'aime pas être touchée va inconsciemment encoder dans l'enfant la peur du rejet par l'extérieur et accentuer la peur de l'abandon par les parents. Il faut noter qu'en fonction des personnes, ces problématiques peuvent engendrer deux comportements différents. D'une part, on peut rencontrer des personnes qui auront le plus grand mal à se détacher de la maman, et qui auront, adultes, un grand besoin de câlins et de tendresse, de façon excessive. D'autre part, on peut rencontrer des personnes qui vont développer de grandes difficultés, une grande rudesse vis à vis de la tendresse. Nous constatons qu'un blocage dans les chakras peut intervenir de deux façons différentes, soit dans le canal de gauche, soit dans le canal de droite, et impacter le yin ou le yang de la personne. Je profite donc de cette précision pour vous dire que tout ce que nous vivons, absolument chaque détail, chaque comportement, chaque blessure ou blocage est bien le résultat d'une cause, et s'en fait donc la conséquence. Le travail sur soi, que nous appelons le développement personnel, n'est en réalité rien d'autre qu'une épuration des chakras, par la compréhension de la façon dont ils ont été bloqués d'une part, et dont ils nous conduisent à nous comporter, d'autre part.

Le chakra solaire

L'élément Feu


Le chakra solaire est le chakra de l'ego. Il est le maître de l'ego dans tous les chakras. Il vient à la suite du sacré, et vient donc continuer l'action d'ouverture au monde. Le solaire dépasse la notion de l'autre, que le "moi" avait découvert. Il va au-delà, vers le groupe. Porteur de l'ego, il est aussi, il faut le dire, porteur de la notion de pouvoir. Nous pouvons lier cette notion au pouvoir du feu qui transforme, mais aussi à la couleur or habituellement donnée à ce chakra, d'où son nom, solaire, en relation avec le soleil qui est de couleur or, constitué de feu, et garant de toute vie sur terre. Correctement développé, il est garant d'un bon équilibre entre la raison et l'émotion. Le roi en son royaume ne doit pas être dominé par ses émotions, ni par sa raison. Il doit être maître de lui, tout comme de sa raison et ses émotions. Si le développement du chakra est problématique, et que l'énergie est trop faible, alors la vision de la vie devient hyper rationnelle, essentiellement orientée vers le mental ego. Le puissant ego qui se développe alors engendre un fort besoin de reconnaissance extérieure, une grande fierté des actions réalisées, ainsi que l'attrait du pouvoir et de la domination. Nous avons là l'expression du chaser, à plus ou moins haut degrés suivant les cas, et qui est également le signe d'un fonctionnement essentiellement basé sur le cerveau gauche, et donc à un blocage de l'énergie lunaire (Ida). À l'inverse, si le développement de l'ego de ce chakra est annihilé d'une façon ou d'une autre (expériences de la vie, éducation), alors la personne montre une mentalité de suiveur, docile et adaptable qui fonctionne essentiellement sur le cerveau droit. Un chakra ainsi bloqué dans son énergie solaire (canal de droite, pingala) coupe la personne de son ressenti profond, tout en augmentant la puissance des émotions. Elle est comme coupée du corps.


Le chakra solaire est rayonnant, et ce n'est pas pour rien qu'il est associé au soleil. Il rayonne sur les chakras situés au-dessous et au-dessus, et influence l'ego de chacun des chakras. Logiquement, ce chakra est censé protéger le chakra sacré et le racine des influences extérieures, ce qui pour le runner n'est pas, ou difficilement le cas.

Le travail de ce chakra est primordial, et j'ai envie de dire ici qu'il est celui qui demande le plus de travail chez les flammes jumelles. Il se développe normalement de l'âge de 12 à 18 ans pour les filles et de l'âge de 14 à 21 ans pour les garçons. Il libère les différents objectifs qui suivent :

  • Surmonter les peurs des âges concernés

  • Peur de mourir

  • Peur d'échouer

  • Peur d'être rejeté

  • Peur de la responsabilité

  • Peur de perdre sa beauté

  • Peur de perdre son pouvoir

  • Parvenir à un équilibre entre le rationnel et l'émotionnel

  • Parvenir à penser par soi-même

  • Parvenir à contrôler les tendances au pouvoir personnel

  • Parvenir à une identité sociale utile à soi, et aux autres

  • Parvenir à être content de soi

  • Parvenir au courage de dire ce que l'on pense malgré les risques que cela comporte


Dans le jeu du développement, le troisième chakra est majeur. Il est celui qui apporte un équilibre dans la vie, celui qui place l'homme entre la terre et le ciel, celui qui défini l'individu dans le collectif. Ce chakra est puissant, et pour éviter que son pouvoir ne grandisse dans la domination des autres, il faut avoir développé une puissante énergie du coeur, qui je l'ajoute : doit être contrôlée. Certains pourraient penser à cet instant qu'en ayant du coeur cela pourrait suffire à équilibrer le solaire, mais pas du tout. Trop de coeur déstabilise le solaire qui perd alors son pouvoir sur les deux chakras du bas qui concernent les besoins fondamentaux ET l'estime de SOI.

Les blocages énergétiques du chakra solaire sont nombreux et ils ne sont jamais sans conséquence. Je vais vous en délivrer ici quelques-uns, sachant que rares sont ceux qui n'ont en ce lieu aucun blocage. Le chakra solaire est le lieu de l'identité sociale, du rapport de soi avec le monde extérieur. Il nous conduit à domestiquer l'ego, et non pas à l'éradiquer ou le tuer comme nous l'affirme le mouvement new age. L'ego est nécessaire à la vie, mais sa prédominance, le pouvoir qu'il a sur le soi sont délétères, il convient donc de l'adoucir, et cela se fait normalement dans les âges du troisième chakra. Cela passe par l'acceptation de ce que l'on est dans le monde, incluant nos propres besoins, ainsi que ceux du ou des groupes auxquels nous appartenons. La force de vie que génère l'affirmation de soi s'exprimera au travers de la voix, et donc du chakra gorge. Les raisons de la violence du verbe seront donc à trouver dans les blocages du chakra solaire… Précision offerte aux chasers, comme aux runners. Ces blocages sont, comme dit précédemment, nombreux.

  • Difficulté à échanger en raison d'un sentiment d'insécurité. Nous voyons là la fuite, ou le fait de se cacher lorsqu'un étranger entre dans une pièce. Ce blocage provient de parents qui lient l'amour qu'il donnent à l'enfant à ses faits et gestes. Si l'enfant convient aux attentes des parents, alors il aura de l'amour, sinon… L'enfant se forge dans l'idée que seuls les dominants détiennent la raison et la connaissance de ce qui est bien. Il s'habitue donc à concéder à ces personnes dotées d'autorité, le devenir de sa vie. Il apprend à s'adapter aux attentes et besoins des autres, plus qu'aux siens. L'identité sociale sera travestie par la création d'un faux-self adaptatif. Elle ne sera donc pas véritable et engendrera une forte dualité qui peut parfois conduire à des idées suicidaires en raison d'une totale perte de repères.

  • Difficulté pour l'enfant (qui peut perdurer à l'âge adulte) à s'inclure dans un groupe. On constate un isolement de plus en plus courant dans la vie avec impossibilité de se joindre aux autres. Cela est accentué chez un enfant unique. Les raisons à cela peuvent être bien souvent le fait de laisser un enfant sale dans sa couche, ou plus généralement de négliger son confort. Cela s'élargit au fait que les parents n'admirent pas l'enfant pour ce qu'il est, mais seulement quand il est ce qu'ils veulent qu'il soit.

  • Une trop grande ouverture au monde motivée par un besoin d'être vu(e) ou reconnu(e) pour soi crée des personnes extraverties. Avec le temps et la naissance d'un blocage dans le chakra solaire, on peut voir la personne évoluer vers l'égoïsme. Elle n'agit plus que pour elle, filtrant sa vie au travers de son faux self. Elle ne voit plus les besoins de l'autre, la réalité de l'autre ou du monde, mais uniquement ce qui se fait sa réalité, et qui la rassure. Bien souvent, c'est une coupure prématurée du cordon ombilical qui génère ce blocage. J'entend par cette expression les deux sens : figuré et propre. Au sens figuré, donner trop de responsabilité à l'enfant dès cet âge est associé à la coupure du cordon ombilical. L'enfant se sent en totale insécurité et se construit ainsi. Au sens propre, le cordon qui relie l'enfant à la mère ne doit être coupé qu'une fois que le sang cesse d'affluer (on dit qu'il cesse de battre).


Ce ne sont que quelques exemples inhérents à divers blocages énergétiques du chakra solaire. J'évoque ici, à nouveau, le fait que chaque chakra est traversé par des courants d'énergie ascendants et descendants. Ida et pingala représentent l'énergie lunaire et l'énergie solaire, le yin et le yang. Un blocage dans l'un ou dans l'autre de ces deux canaux crée des dérèglements qui conduisent la personne à développer une polarité plutôt yin (le runner) ou plutôt yang (le chaser). Ce chakra est souvent en excès chez le runner. Il va plus facilement vers l'extérieur, vers les autres et le monde que ne peut le faire le chaser. Ce n'est pas une vérité absolue, mais c'est une constatation fréquente.


Lorsque la connexion est faite avec le ou la jumelle, les blocages de l'autre viennent s'ajouter à nos propres blocages. Les transferts énergétiques se produisent et viennent souvent accentuer les dérèglements d'origine.

Ainsi, un runner qui pour avoir été trop ouvert au monde par manque de lucidité et de raison se verrait basculer dans l'égoïsme. Ce blocage serait alors nourri par l'ego dominant d'un chaser qui lui aurait aussi un blocage dans ce chakra, mais dans le canal énergétique opposé. Il est donc de bon aloi que de travailler sur ses propres blessures et blocages, par un travail thérapeutique concret et non magique… L'épuration des chakra ne peut se faire que par l'exploration de la vivance, par l'identification des blocages, chakra après chakra, pour finalement aller vers les compensations adéquates.


Le chakra coronal


Le chakra coronal est le chakra de la communication avec l'infini, l'au-delà de la conscience humaine, le divin. Il est la porte d'entrée de l'énergie universelle. Techniquement, ce chakra ne peut s'exprimer et se guérir qu'à partir du moment ou les chakras inférieurs ont accompli leur travail de guérison. Ce chakra est l'aboutissement d'une vie, mais rien ne dit qu'il s'ouvrira dans cette vie. Un manque d'énergie dans ce chakra engendre une personne égocentrée sur elle-même qui prétend assidument être maître de son destin. Un chakra coronal équilibré donnera au contraire une personne dotée d'un fort charisme, capable de guérir à la fois les corps et les âmes, par son seul verbe. Ce chakra se développe normalement entre 36 et 42 ans pour les femmes, et entre 42 et 49 ans pour les hommes. Je dis normalement car personnellement j'ajouterai que cela dépend du point précis où se situe l'âme, et si elle est prête ou non à vivre cette ouverture.


Ce chakra n'implique pas de jeu ni d'objectif. De la même façon, ce chakra n'est relié à aucun élément terrestre, puisqu'il embrasse ce qui est bien au-delà. Justement, là peut être le problème, car au-delà il y a la paix, l'amour (pas celui auquel nous nous conférons ici), la compassion, bref, tout ce qui nous permet de donner une image à la Source. Sur le plan terrestre, cette énergie peut être problématique, car le monde, l'humanité, ou le vivant, ne sont majoritairement pas prêts, ni préparés à cela. En Inde, les Saddhu sont un exemple de la vie à laquelle ouvre le septième chakra. Plus proche de chez nous, je nous ramène à l'image de Jésus Christ, l'homme sans terre et sans possessions car disposant de toute la terre et du tout en lui-même. Envie de rien, besoin de rien, si ce n'est d'être et respirer. Les lamas tibétains utilisent ce chakra pour terminer leur vie au moment qu'ils souhaitent, en quittant leur corps, sans claquement de doigts, mais avec une ferme décision.

Quitter son corps est ici l'expression clé, car bien souvent les runners quittent leur corps. Bien entendu, ce ne sera pas sans retour, ni définitivement, car là n'est pas inscrit le plan. L'extrême sensibilité de ce chakra qui est inconsciemment alimenté par des actes ou des pensées d'une forte nature spirituelle engendre ces "sorties de corps" qui sont comme une perte momentanée de la conscience du présent. Deux cas peuvent néanmoins se présenter :

  • Chakra coronal déséquilibre yang : la personne ne trouvera pas de sens à sa vie, elle sera terrifiée par la mort et ne cessera de se trouver de nouvelles occupations, de nouvelles responsabilités, de nouveaux devoirs. Cela ira jusqu'à une vie d'épuisement continuel, avec au final le développement d'une incapacité à décider de quoi que ce soit, pour ne se concentrer que sur le "faire". Progressivement, on se détache de l'ensemble, des groupes, on s'isole, on réduit le monde autour de soi. Cela n'empêchera pas l'altruisme, mais il ne sera offert qu'à ceux qui sont dans le cercle proche. Je vous laisse donc deviner de quel profil FJ je parle ici.

  • Chakra déséquilibre yin : la personne perd le sens des réalités terrestres. Cela peut revêtir différentes formes dont ceci : "L'amour est partout", une affirmation qui porte tout de même à réflexion, vu l'état de notre monde. La peur de vivre peut remplacer la peur de mourir, en raison des peurs sous jacentes qui conditionnent la personne. Peur d'être enfermé(e), retenu(e), contrôlé(e). Un oiseau qui vole est l'expression de la liberté… L'empathie est ici le chemin naturel sur lequel va déboucher la personne à l'issue de son travail préparatoire. J'entend par travail préparatoire la fin de la construction du faux-self et son activation pleine et entière. À partir de là, les difficultés vont se présenter, notamment avec l'apparition du (ou de la) jumeau(elle).

Le chakra coronal est le siège de l'union entre le divin et le terrestre. Il y a là une vérité que chacun (chacune) comprend j'en suis sûr. Pourtant, il ne faut pas en oublier la réalité complète des choses, et veiller à remettre l'église au milieu du village. Qui est l'église ? Vous. Votre village est votre monde, et il est bon d'être dans la bienveillance envers ceux qui vous méritent. Il est bon de porter cette part de spiritualité au Monde, qui reconnaissons-le en a bien besoin. Pour autant, un village sans église (ou sans lieu de culte) aura bien du mal avec la spiritualité. Vous êtes votre lieu de culte, vous êtes votre église, au milieu de votre monde. Sans un chakra racine en mesure d'équilibrer le coronal dans l'incarnation de la vie qui est la vôtre, il n'y a point de salut.

Vous vous en rappelez certainement si vous avez vu la vidéo précédente sur les chakras du chaser : le racine est le premier chakra à se développer après la naissance. C'est très précisément au moment de la naissance que le dernier chakra peut se trouver plus ou moins bloqué, ou qu'est envisagée sa pleine ouverture par des parents conscients. Je vous invite à réfléchir un instant sur la vie d'enfants tes que le Christ ou le Dalaï Lama, par exemple, qui n'ont certes pas vécu une vie comme tous les enfants, mais qui ont semble t'il acquis le pouvoir de leur chakra coronal…

Au registre des exemples, disons que les enfants nés par césarienne, ceux qui se sont présentés par le siège, ceux qui ont eu la tête enserrée durant l'accouchement, mais également ceux qui n'ont pas été donnés immédiatement à la maman, ou encore qui ont été emmaillotés sans avoir eu la possibilité de s'agiter ou se débattre, toutes ces personnes présenteront dans leur vie des difficultés avec leur chakra coronal. Seul un travail sur elles-mêmes, un travail volontaire de guérison et surtout de compréhension d'elles-mêmes (avant même de comprendre le monde extérieur), permettra de libérer les tensions. J'ajoute que durant les deux derniers trimestres de la grossesse, tout ce qui est vécue par la maman, dans l'ego ou la douleur, les contrariétés, les cris et les violences, mais aussi les rapports sexuels avec pénétration juste avant la naissance, peuvent être des éléments qui vont se stocker et perturber la bonne mise en route du chakra coronal. C'est bien dans la deuxième moitié de sa vie que nous venons résoudre ce qui fût avant et à son commencement…

Je tiens à conclure cet article par plusieurs informations capitales. Seuls celles et ceux qui auront eu la conscience d'arriver jusqu'ici auront eu ce complément. Les autres risqueront de tomber dans l'amalgame. J'ai scindé cette approche des chakras en deux parties, celle du chaser et celle du runner. Or, il ne vous aura pas échapper que nous avons tous les mêmes chakras, et dans la science védiques, il n'est fait aucune distinction entre runner ou chaser, qui sont d'ailleurs des termes absolument absents de cette tradition. Dans les Vedas, il est fait état de couples sacrés, et là est bien la seule terminologie que l'on peut associer à la notion de flamme jumelle. Donc, si les chakras sont les mêmes, pourquoi faire la différence ?


J'ai fais deux sujets pour évoquer les chakras problématiques, c'est à dire ceux qui posent le plus de difficultés, au chaser, comme au runner. Cela ne signifie absolument pas que les chakras évoqués pour le chaser sont parfaits chez le runner, et vis et versa. Nous remarquons d'ailleurs que nous ne sommes pas face à une répartition Yin et Yang dans mes deux articles, autrement dit, je ne me suis pas rangé derrière une logique mentale du style : les trois chakras du bas sont au chaser, et les trois chakras du haut sont au runner. Non, je parle de problématique de contrôle des énergies des chakras, et pour n'en donner que deux à titre d'exemple :


  • Le chakra gorge est problématique chez le chaser car son expression, son verbe, la façon dont il s'exprime sont généralement tranchants, durs et même violents pour le chaser, et aussi les autres.

  • Le chakra solaire est problématique chez le runner car son empathie est bien souvent envahissante. Trop ouvert sur l'extérieur par ce besoin d'être aimé, ce problème du runner est bien localisé dans ce chakra.


D'autre part, les chakras sont alimentés par les deux énergies yin et yang, en lien avec Ida et pingala. Ils peuvent donc être déréglés soit dans l'une, soit dans l'autre énergie, soit dans le yin, soit dans le yang. D'une manière générale, les chasers ont des blocages dans le canal Yin, et les runners ont des blocages dans le canal Yang. Cependant, l'éducation de l'enfant est la seule responsable des nombreux blocages possibles. Je parle de l'éducation des parents, mais pas uniquement. Il y a l'entourage, l'enfance, l'adolescente, l'école, la société, la religion… Un chaser peut donc avec des problèmes avec le yang, aussi. Cela signifie donc que, par exemple :


  • Le chakra gorge du chaser peut ne pas être violent verbalement, mais au contraire trop Yin et véritablement délirant mystique. Cela peut provenir de différents conditionnements, comme d'une problématique de compensation liée à la nature de flamme jumelle. En ce sens, quand un des deux fait n'importe quoi, ça entraine l'autre a faire n'importe quoi.

  • Le chakra solaire du runner peut être également trop yang, donc trop porté vers la domination. Le mensonge peut donc être utilisé, comme pour éviter tout rejet de l'extérieur. Une fois de plus, cela peut être le fruit d'expériences vécues, ou d'une mauvaise compensation.

En résumé, si le runner va trop dans le yang, et dans un yang non aligné, le chaser peut être tiré dans une énergie Yin qui n'est pas plus aligné. Cela est vrai à l'inverse, naturellement, et c'est que nous appelons les systèmes énergétiques.

En conclusion, je vous demande de lire dans ces deux articles une réalité toute simple (pas de vérité ici, tout du moins avec moi) : le travail personnel d'alignement des quatre consciences est la seule voie humainement possible. À ne plus se voir comme un humain mais comme un élu de la Source ne peut que nous conduire à tomber à terre, d'une façon ou d'une autre. À refuser d'être autre chose qu'un simple mental dans un corps, on ne peut aussi que tomber à terre, encore plus violemment. L'amour de soi est la voie initiale, et c'est elle qui peut nous conduire à l'amour de l'autre, et à l'acceptation du travail personnel qui conduit au travail en commun. Parce que ce monde veut changer, peut-être portons nous la responsabilité de mettre dans la matière (de concrétiser) ce que nos coeurs créent, comme énergie de changement.


Merci pour votre fidélité. Merci pour votre patience. Merci pour votre engagement.

Prenez soin de vous

Denis Mourizard

*Le magnétisme, comme l'énergétique sont soumis à des prérequis sans lesquels l'efficacité est amoindrie. Ils ne dispensent pas, en outre, d'un suivi médical régulier.

  • Facebook - Black Circle

Retrouvons-nous sur Facebook